POISSONS, COQUILLAGES ET RÉSIDUS DE PESTICIDES

Conséquence de la contamination des eaux de surface par les quelques 80 000 tonnes de pesticides employées annuellement en France, les eaux des fleuves et donc les eaux côtières sont aussi contaminées par les pesticides. Les pesticides les plus persistants contaminent l’environnement global, se concentrent dans la chaîne alimentaire et contaminent les coquillages et les poissons gras (thon, saumon…).


En 2004, the Pesticide Residues Committee (PRC - Angleterre) a effectué des analyses de divers aliments. Il a analysé 28 échantillons de saumons et 20 échantillons de truites dans lesquels 11 pesticides organochlorés ont été retrouvés dans 47 des 48 échantillons testés ! 

Voici quelques unes des molécules les plus fréquemment détectées dans les moules et poissons et leurs effets sur la santé :


Molécules Effets sur la santé (source US-EPA, CIRC et UE)
Alpha HCH Cancérigène possible et perturbateur endocrinien possible
DDT Cancérigène probable, perturbateur endocrinien et suspecté d’être toxique du développement
Lindane Cancérigène possible et perturbateur endocrinien possible

Sources pour les molécules: IFEN